top of page

Mouvement 4 du TANGO - traitement de la mise en acte

Dernière mise à jour : 24 sept. 2022


  • Dans le mouvement 4 de Tango, nous traitons la mise en acte avec celui qui partage et celui qui reçoit.

  • En termes plus simples, nous voulons explorer, avec celui qui partage et celui qui reçoit comment ils ont vécu cette interaction nouvelle/plus vulnérable.

  • Nous posons des questions telles que :

    • Comment était-ce de partager/risquer/ montrer ce que vous ressentez dans votre cœur/de vous confier ?

    • Comment était-ce d'entendre/comment ce message a-t-il atterri dans/touché votre cœur ?

 

recette pour le mouvement 4 du tango (d'après Brubacher et Lee, 2019)

  • Faites le point avec celui qui partage - Qu'est-ce que cela vous a fait de partager? (Revoir le moment de la mise en acte/l’interaction et le message principal)

  • **Validez et/ou amplifiez l'expérience du partageur (si le destinataire n'est pas apte à fournir une réponse sécurisante, notre tâche consiste à servir de figure d'attachement temporaire)

  • Vérifier avec le destinataire - qu'est-ce que cela vous fait d'entendre ce message? (Reprise de la mise en acte/de l’interaction et du message principal)

  • Favoriser une réponse de connexion/valider la méfiance ou l'hésitation dans le contexte du cycle.


** Une question fréquente est de savoir avec qui il faut faire le point en premier,

celui qui partage ou celui qui reçoit?

Lorsqu'on leur pose cette question, les différents formateurs EFT donnent des réponses différentes. La meilleure réponse est que nous devrions utiliser notre jugement clinique en fonction de ce que nous pensons pouvoir faciliter en termes de connexion entre eux et de ce qui protégera celui qui prend des risques si nous anticipons que l'auditeur n'est pas réceptif.
 
Le guide des feux de signalisation de George Faller, formateur EFT, pour les rencontres engagées

Type de réponse

Le destinataire est

Tâche du thérapeute

Feu vert

A.R.E. (Accessible,

Réceptif, Engagé)

Reflect, amplifier et celebrer la

nouvelle façon de répondre

Feu orange

Réceptif + montre de la

méfiance/et est défensif

Validez la méfiance

Concentrez-vous sur la réceptivité et

le désir de connecter avec l’autre

Feu rouge

Hostile, non ouvert

D’ABORD: répondez à la personne qui prend des risques, ne la laissez

pas seule

ENSUITE: traitez le blocage avec la personne qui écoute

 

Exemple de mouvement 4 du Tango: feu Orange

Julie : C'est vrai que je peux être méchante. Quand je t'exprime ma douleur et que tu sembles distrait...pas intéressé...je me sens désespérée...paniquée - seule. J'ai l'impression que si tu ne réponds pas, je vais exploser. Alors... je dis des choses méchantes juste pour obtenir une réponse de ta part... je veux trouver un autre moyen (mise en acte du stade 1).


Thérapeute : Julie, tu prends un grand risque en partageant ton cœur avec Max (valider). Qu'est-ce que ça fait ici de parler à Max de la panique et du désespoir que tu ressens quand le cycle prend le dessus et qu'il semble que tu n'aies pas son attention, qu'il ne répond pas ? (vérifier avec celui qui partage, rejouer le moment de la mise en acte et surtout le message principal)


Julie : Je me sens nerveuse. Je ne sais pas comment il va réagir, mais je me sens bien aussi de lui dire.


Thérapeute : Cela fait du bien de le lui dire, de le laisser voir cette partie de toi qui attend une réponse de sa part (refléter, envelopper dans un langage d’attachement). Et bien sûr, tu te sens nerveuse, c'est risqué de t'ouvrir et Max est si important pour toi (valider, envelopper dans un langage d’attachement).


Thérapeute : Max, qu'est-ce que tu ressens à l'instant où Julie te parle de la panique qu'elle ressent lorsqu'elle n'obtient pas de réponse de ta part... que ses mots méchants sont une tentative désespérée de te faire répondre... pour calmer sa panique ? (vérifier auprès du destinataire, rejouer la mise en acte et le message principal).


Max : Je ne savais pas qu'elle était si paniquée... Je suis content qu'elle me le dise, mais c'est déroutant parce que quand elle devient méchante, elle ne semble pas désespérée ou paniquée... En fait, elle semble très sûre d'elle (réponse ambivalente de type feu orange).


Thérapeute : C'est vrai, tu ne veux pas qu'elle se sente paniquée dans ces moments-là... et bien sûr, il est difficile de faire confiance en ce moment... C'est l'une des premières fois que Julie te montre ce qui se cache derrière ce qu'elle appelle ses piques. Dans le cycle, tout ce que tu vois, c'est une attaque et de la méchanceté, comme tu dis... et maintenant tu entends quelque chose de très différent. Bien sûr, cela te désoriente et ta méfiance te protège ici d'être à nouveau blessé (valider la méfiance). Je t’ai également entendu dire que tu

étais heureux qu'elle partage sa panique avec toi... J'ai remarqué que ton corps commençait à se rapprocher d'elle pendant qu'elle parlait... peux-tu m’en dire plus ? (ramenez l'attention sur l'envie de se rapprocher).


** Veuillez noter qu'il ne s'agit pas d'une transcription d'une séance réelle mais d'une création basée sur l'expérience clinique.

 

Références

Brubacher, L. & Lee, S. (2019). EFT Tango cards. https://www.lbrubacher.com/wp/wp-

content/uploads/BrubacherLee_EFT-Tango-cards.pdf


Faller, George, & Little, W. (2019) Get comfortable with enactments!


Furrow, J. L., Johnson, S. M., Bradley, B. (2022). Becoming an emotionally focused couples therapist (2nd ed.). Routledge, Taylor & Francis Group.


Johnson, S. M. (2020). The practice of emotionally focused couple therapy: Creating connection (3rd ed.). Routledge, Taylor & Francis Group.

91 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page